Mes dernières lectures #3

9.10.19

Je reviens enfin avec un article pour te parler de mes dernières lectures ! Comme tu vas pouvoir le constater, l’été a clairement influencé mes choix de romans. (D’ailleurs j’ai envie de dire « trouvez l’intrus »... XD)

Une chance de trop, Harlan Coben


Harlan-Coben-une-chance-de-tropRésumé : Un matin comme les autres, Marc prépare le petit déjeuner en famille. L'instant d'après, il se réveille sur un lit d'hôpital après douze jours de coma. Ce qui s'est passé entre-temps, deux inspecteurs de police venus à son chevet le lui annoncent, le laissant sans voix. Que peut-il leur répondre ? Non il ne sait pas qui lui a tiré dans le dos, tué sa femme et kidnappé Tara, sa fille de six mois. A bien y réfléchir, le plus dur n'est pas de perdre ce que l'on a de plus cher au monde, mais d'être le principal suspect.
Mon avis : Quand je l’ai acheté je n’ai pas vraiment fait attention, et c’est en lisant chez moi la 4eme de couverture que j’ai réalisé que je connaissais déjà vaguement cette histoire. Le prénom Tara n’est pas courant et je me suis tout de suite souvenue avoir regardé cette série adaptée du roman. Sauf que les rôles étaient inversés : c’était l’épouse, incarnée par Alexandra Lamy, qui survivait et se lançait à la recherche de sa petite fille. C’est d’ailleurs à cette occasion que j’avais pu découvrir l’actrice dans un autre genre que la comédie et commencer à apprécier son jeu.

Je ne me souvenais pas de toute l’histoire et comme dans tous les romans de l’auteur que j’ai lu jusqu’ici, il y a du rythme, du suspens, et on a envie de lire plus vite pour connaître le dénouement.

Ma vie, mon ex et autres calamités de Marie Vareille

Marie-Vareille-ma-vie-mon-ex-et-autres-calamitésRésumé : Juliette a un amoureux, un job, un appartement et trente et une paires de chaussures. Mais toutes les bonnes choses ont une fin : du jour au lendemain, elle se retrouve célibataire, chômeuse et sans logement ! Une série de quiproquos rocambolesques la contraint à affronter sa plus grande terreur — l'avion — et à s'envoler pour les Maldives à la poursuite de son ex et de sa mystérieuse nouvelle copine. Évidemment, là non plus, rien ne se passe comme prévu...

Mon avis : Voilà LA bonne surprise ! J’ai entamé cette lecture parce qu’il me fallait quelque chose de léger, n’étant pas tout à fait disponible pour une lecture trop prenante. Et l’histoire m’a tellement plu que je l’ai lu sur un week-end ! C’est rafraichissant, drôle… et écrit comme une vraie comédie romantique à l’américaine. A tel point que j’avais parfois vraiment l’impression de voir les scènes se dérouler sous mes yeux. Franchement il pourrait être adapté à l’écran sans problème ! Bref j’ai adoré l’histoire, les personnages, l’humour… et j’ai hâte de lire un autre livre de Marie Vareille.

 La malédiction de la zone de confort, Marianne Lévy

Marianne-Levy-la-malediction-de-la-zone-de-confort
Résumé : Rose a (presque) tout pour être heureuse. Après 763 auditions infructueuses elle a enfin décroché un grand rôle dans la série TV de l’année. Ben n’a (presque) rien pour être heureux. En panne d’émotions, le scénariste et auteur, n’arrive plus à écrire une ligne. Probabilité qu’ils vivent un jour heureux ensemble : nulle. Probabilité qu’une probabilité soit fausse : non négligeable.

Mon avis : Toujours sur ma lancée des lectures légères pour la saison estivale, j’ai tenté celui-ci. J'avais vu plusieurs avis très positifs sur instagram et le titre m’attirait car le thème de la zone de confort m’intéresse beaucoup. Malheureusement je n’ai pas du tout accroché avec le style d’écriture de l’auteur. J’ai trouvé que ça partait dans tous les sens, trop de personnages pas assez introduits, je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire. Ça ne m’arrive pas souvent mais je n’ai vraiment pas su aller jusqu’au bout de ma lecture. L’intrigue n’étant toujours pas installée j’ai abandonné bien avant d’arriver à la moitié du roman.

Il est grand temps de rallumer les étoile, Virginie Grimaldi

Virginie-Grimaldi-il-est-grand-temps-de-rallumer-les-etoiles
Résumé : Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l'observe depuis la bulle dans laquelle elle s'est enfermée. A 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d'y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l'affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l'amour. Lily, du haut de ses 12 ans, n'aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu'il a quitté le navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin. Anna, Chloé, Lily. Trois femmes, trois générations, trois voix qui se répondent.

Mon avis : Dans ma recherche de lectures légères-estivales, j’avais complètement oublié qu’il me restait encore les livres de Virginie Grimaldi à découvrir (shame on me) Oubli vite réparé avec la lecture de celui-ci, encore englouti à une vitesse folle. Une histoire touchante, comme l’auteur sait si bien les écrire. Où se mélangent à la perfection les moments drôles et émouvants.

J’ai tellement adoré le message qu’Anna envoie à Kevin ! On comprend d’où vient le sens hilarant de la répartie de la petite Lily ^^

Si cupidon savait viser, Alice Hérisson et James Harrington

Si-cupidon-savait-viser
Résumé : Alice est une jeune femme pleine d'énergie qui rêve de voir un jour ses BD publiées. Un jour, le sort va s'acharner sur elle et son petit ami la quitte subitement pour la voisine du dessus. De son côté, James est employé dans le service client d'un fournisseur internet alors qu'il rêve d'ouvrir un magasin de vieux disques vinyle. Timide maladif et peu sûr de lui, la solitude lui pèse énormément. Le destin va les pousser inexorablement l'un vers l'autre dans des situations cocasses, mais ils enchaînent les occasions manquées comme autant de flèches décochées dans la mauvaise direction par Cupidon lui-même.

Mon avis : On continue dans la série des lectures d’été / comédies romantiques ! Beaucoup d'humour dans ce roman qui m’a fait passer un bon moment de lecture. J’ai trouvé l’histoire de ces deux célibataires qui ne cessent de se croiser et de se rater de peu sympa et drôle. Malgré parfois quelques clichés, l’écriture est fluide et moderne. Les personnages s’expriment comme on pourrait le faire et sont donc crédibles. J'ai aimé l'alternance des deux points de vue. Les situations rocambolesques font qu’on ne s’ennuie pas une minute et qu’on rigole bien. Une bonne petite comédie romantique comme on les aime.

Le pacte d’Avril, Sophie Astrabie

Sophie-Astrabie-le-pacte-d-Avril
Résumé : Avril fête ses 35 ans et se remémore la promesse de Jean, le jour de leur séparation. Se retrouver à 35 ans, si aucun des deux ne s'était encore marié. Avril est toujours célibataire, mais Jean ? Est-il marié ? Se souvient-il de leur pacte ?
Mirza, la voisine octogénaire d'Avril tente de la détourner de ce premier amour pour la pousser à mordre la vie à pleines dents. Mais ce que Mirza ignore, c'est que le destin va la mettre elle aussi face à son propre premier amour perdu...

Mon avis : En commençant ma lecture je ne pensais vraiment pas que j'allais autant l'apprécier. Et pourtant, ce roman c’est une histoire douce, réconfortante. C’est se libérer du passé, ne pas se complaire dans la nostalgie d’un passé terminé dont on espère pouvoir ressusciter les souvenirs idéalisés, savoir profiter du présent et se tourner vers l’avenir même s’il nous semble incertain. Croire que les bonnes choses sont à venir et savoir saisir les opportunités pour vivre la vie qui nous rend vraiment heureux.
J’ai aimé la tendresse des moments qu’elle passe avec Hugues, j’avais envie de lui dire « Avril c’est lui ! Choisis-le ! Enfin ouvre les yeux, tu es la seule à ne pas voir l’évidence… » Et même si je suis bien mal placée pour lui donner des conseils sentimentaux ^^ c’est une philosophie de vie que j'ai adopté : que ce soit dans le domaine professionnel, sentimental ou autre, si une situation se termine c’est qu’il y a une raison. Rien ne sert d’y rester accroché, cela ne fait que nous empêcher d’avancer et d’accueillir des choses meilleures !

 

Commentaires :