lundi 7 août 2017

A la Foir’fouille tu trouves rien, même si t’es malin…


On continue avec les coups de gueule contre certaines enseignes de magasins et cette fois-ci comme vous l’aurez constaté dans le titre, on va parler de Foir’fouille !

C’est loin d’être mon magasin préféré mais on trouve des objets déco et accessoires pas très cher, et parfois on tombe sur quelques pépites. J’avais repéré quelques articles dans la publicité que j’ai reçue chez moi dont ce lot de trois étagères cube à 13,99 €


Les dates de la pub indiquaient du 24 juillet au 5 aout et c’est le 31 juillet que je me suis rendue en magasin pour faire mes achats.

Premier tour d’horizon dans la boutique… rien. Aucun rayon n’expose les articles du catalogue. Tout est encore très axé sur les salons de jardins, transats, barbecue et autre accessoires d’extérieur. Je re-regarde ma pub, re-vérifie les dates. Je re-fait un tour dans le magasin et parviens à dénicher quelques étagères qui ressemblent vaguement à celles qui étaient annoncées. Mais problème : aucune forme, dimension ni prix ne correspondent.

Je repère deux vendeurs en train de s’affairer près de la réserve et m’approche pour les interroger. Je demande donc où sont les produits du prospectus car je ne les pas vus dans le magasin. C’est la femme, maquillée comme une voiture volée (#lexpressionhasbeen) alors qu’elle a passé l’âge depuis bien longtemps, qui me répond : « on les a pas reçu »
Euh oui d’accord mais vous allez les recevoir quand ?
« C’est en commande, on les aura que vers mi-août »  me répond-elle comme si c’était quelque chose d’évident et que j’étais à coté de la plaque.
Excusez-moi, mais c’est indiqué sur le catalogue à partir du 24 juillet, on est le 31 c’est pour ça que je suis là.
« Ah oui mais on en a plus »
(Euh tu ne les as pas reçues ou tu n’en as plus ?! il faudrait savoir…)

Je voyais bien que je l’emmerdais avec mes questions, alors qu’elle était en train de discuter tranquillement avec son collègue. Qui intervient justement en me montrant des étagères ressemblant aux miennes.

On y regarde alors de plus près et on s’aperçoit que ce n’est pas encore le même modèle, ni la même dimension, et surtout quelles sont plus chères que sur le tract !
Je le fais remarquer à la vendeuse qui me répond « ah non ce ne sont pas les mêmes » (merci pour cette remarque pertinente)

Bon autant vous dire que je suis repartie sans mes étagères, je les ai planté là et ils ne sont pas prêts de me revoir !

Donc si on résume :
1)     Ils ne connaissent pas leur stock
2)    Ils préfèrent tailler le bout de gras entre collègues plutôt que de renseigner les clients et te le montrent  ouvertement

Mais où sont passés ces bons commerçants, qui avaient justement… le sens du commerce ?

 



2 commentaires:

  1. Ton article ne fait que confirmer ce que je remarque de plus en plus dans les magasins en général... Les employés sont limite agréables quand ils en ont quelque chose à faire de ce que tu leur demandes. Je veux bien comprendre qu'on peut pas toujours être de bonne humeur et souriant, mais dans ces métiers là je pense qu'il faut parfois se forcer. Le pire étant quand même les caissière d'un lidl dans lequel je vais faire mes courses. Pas une seule n'est agréable ! J'ai une fois eu le malheur de faire tomber un article dans le box d'une des caissière, en m,excusant et lui demandant poliment de le ramasser (alors qu'elle l'avait vu tomber), j'avais l'impression de lui demander la pire chose possible. Je dis toujours qu'on dirait que quand elles signent dans ce magasin, elles vendent leur âme :'D

    M'enfin je m'emballe un peu dans ce commentaire mais parfois je me dis que si leur boulot leur est pénible à ce point là, moi qui cherche du boulot je veux bien prendre le place et me forcer à garder le sourire...

    En tout cas je comprends bien ta réaction !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et quand tu as l'impression que la caissière fait une course contre la montre pour scanner les produits, et que tu te retrouves avec un monticule à ranger dans le sac parce que tu ne vas pas assez vite ? ^^ (moi plus elle va vite, plus je ralentis gniark gniark ;)
      Après on ne sait pas ce que leur hiérarchie leur impose comme cadence et conditions de travail, mais nous on y est pour rien.

      On m'a toujours appris "quand tu passes la porte du boulot, tu laisses tes soucis perso de côté" même si c'est pas toujours évident (on est humains),un sourire et un peu d'amabilité ça fait du bien à tout le monde =)

      Supprimer

Rendez-vous sur Hellocoton !